Le comportement

" Je ne sais pas quoi faire de mes mains " disait un jeune acteur à son maître, Louis Jouvet.
" Et bien, laissez-les au bout de vos bras, mon jeune ami " lui répondit celui-ci.

Le geste accompagne la parole, naturellement. Il n'y a pas de gestuelle particulière à exécuter. C'est une question de confiance et de disponibilité active.

" Que faire de mes mains? " est une mauvaise question.
Parler, en public ou en entretien, nécessite un engagement, une mise en tension qui impliquent le corps tout entier.
Rien à voir pourtant avec la crispation. Mais rien à voir non plus avec le relâchement.